Isoler une baie vitrée à galandage

Isoler une baie vitrée à galandage

C’est décidé, vous optez pour une baie vitrée à galandage ! Découvrez les principes d’isolation de ce dispositif offrant une luminosité maximale et suivez le guide pour un achat pertinent et une installation réussie ! 



L’isolation d’une baie vitrée : une priorité

De par sa surface de vitrage étendue et ses vantaux de menuiserie logés directement dans les cloisons murales, la baie vitrée à galandage nécessite une isolation performante. Objectif : assurer un confort optimal au sein du bâtiment, éviter les déperditions d’énergie tout en conservant un aspect design, esthétique et contemporain. L’obtention d’un bilan énergétique satisfaisant implique la mise en place d’une isolation spécifique. 

Pour cela, un caisson de rangement des ouvrants doit être intégré à la cloison. La pose de ce type de baie coulissante s’effectue donc par l’intérieur du bâtiment. Le caisson de rangement doit prendre en compte le nombre de rails de la baie, de 160 mm pour un rail à minimum 200 mm pour deux rails. Afin d’éviter les ponts thermiques et pertes de chaleur au niveau de ce dernier, il est indispensable de porter une attention particulière à l’isolation du caisson lui-même. Deux options s’offrent à vous : l’achat d’une baie vitrée avec caisson isolé prêt à la pose ou l’isolation artisanale du caisson par vos soins ou ceux de votre artisan.

La baie vitrée à galandage nécessite un caisson isolé

Votre baie coulissante peut donc être fabriquée et vendue avec ou sans caisson isolé à intégrer à la paroi murale. Dans le cas d’une baie vitrée à galandage vendue seule, c’est à vous de réaliser l’isolation de votre caisson de rangement. Cette installation requiert des compétences en bricolage, l’étanchéité des menuiseries étant primordiale pour éviter les flux d’air. Face arrière et face avant du caisson doivent ainsi être isolées avec des panneaux protecteurs adaptés jointés de silicone bâtiment performant. Ce travail gagnera à être précisément opéré, en évitant tout pont thermique et d’éventuelles déperditions d’énergie. 

Notre conseil : opter pour une baie à galandage intégrant un caisson à vantaux à l'achat. Un produit de menuiserie tout-en-un qui vous fera gagner du temps tout en vous assurant des performances thermiques optimales sur le long terme ! Ce caisson est réalisé par des professionnels ce qui vous garantit étanchéité et bilan énergétique favorable.

De l’isolation aux finitions de votre baie vitrée coulissante


Que vous ayez choisi une baie coulissante avec caisson isolé intégré ou que vous réalisiez vous-même cette isolation, votre installation de baie vitrée à galandage requiert une attention particulière sur plusieurs points :

  • • Le choix de matériaux isolants performants (plaques d’isolant, silicone à joints, rails et structures profilées, montants)
  • • L’étanchéité du caisson pour éviter tout flux d’air, pont thermique ou problèmes d’humidité
  • • Les finitions côté intérieur du caisson installé : couverture par une plaque de plâtre de forte densité ou d’une plaque phonique, pour gagner en stabilité, éviter les vibrations et renforcer les performances isolantes de votre baie coulissante.

La prise en compte de ces facteurs vous permettra une installation sereine, pour bénéficier pleinement des avantages procurés par votre baie vitrée.