Comment aérer et chauffer correctement

Comment aérer et chauffer correctement

Les nouvelles fenêtres YAKA Fenêtre permettent d’économiser de l’énergie et de préserver l’environnement. La fenêtre YAKA Fenêtre offre un maximum de confort et de sécurité. Grâce aux cadres profilés de conception sophistiquée, aux joints raffinés et aux vitrages isolant fonctionnels, la fenêtre YAKA Fenêtre représente un produit de haute technicité pour la construction moderne et basse énergie.

Tandis que les fenêtres de conception ancienne n’étaient pas tout à fait étanches et qu’il y avait toujours un courant d’air désagréable à proximité de celle-ci, les fenêtres modernes sont vraiment hermétiques. Tandis que les fenêtres étaient autrefois connues en tant que gaspilleurs d’énergie, la nouvelle génération offre des performances bien supérieures à celles d’hier, notamment en matière d’isolation. Cela permet de réduire les coûts de chauffage ou de climatisation et surtout d’économiser l’énergie, ce qui se traduit par une pollution moindre, donc par un bienfait pour notre environnement.

La fenêtre YAKA Fenêtre maintient non seulement la chaleur à l’intérieur et permet de gagner de l’énergie grâce au rayonnement du soleil, mais provoque également une augmentation sensible de la température à la surface du vitrage.

L’isolation thermique remarquable prévient ainsi la formation de condensation sur la vitre. Avantage supplémentaire pour vous : la zone froide désagréable à proximité de la fenêtre appartient désormais au passé.


Condensation Externe

La formation de condensation sur la surface extérieure du vitrage de la fenêtre est un phénomène qui se produisait rarement autrefois. Il faut que deux conditions soient remplies pour que cela intervienne :

Les vitres doivent être plus froides que l’air extérieur qui doit à son tour être saturé en humidité. L’air ne peut absorber qu’une quantité déterminée d’humidité, plus il est chaud, plus celle-ci est importante.

Lorsque l’air saturé en humidité arrive au contact de la vitre froide, il se refroidit et cède une partie de l’humidité qu’il renferme à la surface de la vitre. L’eau se condense sur la vitre et celle-ci se couvre de buée.

Aux premières heures de la matinée, il est notamment possible dans les régions ou l’humidité de l’air est élevée que l’air se réchauffe plus rapidement que la vitre de la fenêtre. Cela provoque l’apparition de condensation sur la vitre extérieure. Au fond, cela n’est rien d’autre que la formation de rosée dans l’herbe.

Reste la question de savoir pourquoi il ne se passait rien avec l’ancien vitrage isolant. Etant donné que l’isolation thermique de l’ancien vitrage était nettement moins performante, il y avait beaucoup plus de chaleur qui s’échappait de l’intérieur chauffé. Cela ne se produit plus avec les vitrages isolants, puisque l’isolation entre la vitre intérieure et la vitre extérieure fonctionne, la chaleur reste à l’intérieure et la vitre extérieure reste froide.

 

Condensation interne

La condensation se manifeste sur la face inférieure de meilleur des vitrages isolants, lorsque l’air ambiant a absorbé trop d’humidité. Dans chaque foyer, il se forme lorsque l’on cuisine, que l’on prend son bain ou lors du séchage du linge, des quantités importantes de vapeur d’eau. Oui, même l’homme génère environ 1L d’humidité pendant une période de sommeil de huit heures ! Dans un foyer de quatre personnes, ce sont ainsi quelque 10L d’eau sous forme de vapeur qui se forment chaque jour.

En raison de cette quantité d’eau supplémentaire, on assiste à une augmentation de l’humidité de l’air ambiant à l’origine de la formation de condensation. Il convient de réduire cette humidité par ventilation faute de quoi on risque de provoquer des dommages au niveau du mobilier et de la substance même du bâtiment (formation de moisissures). Les locaux humides génèrent de surcroît un climat désagréable et malsain. La tendance à la formation de la condensation est légèrement supérieure sur le bord du vitrage. Le responsable de ce phénomène est l’entretoise en aluminium présente dans le vitrage isolant.

Celle-ci fonctionne en effet comme un pont thermique étant donné qu’elle isole bien moins que le vitrage isolant proprement dit. Afin de pouvoir réduire cet effet, il existe également chez YAKA Fenêtre des vitrages isolants avec des bords appelés « Warm-Edge » WE, par exemple avec entretoises en acier inoxydable ou le Swisspacer constitué d’un matériau composite isolant, renforcé par des fibres de verre qui conduisent nettement moins la chaleur que l’aluminium.

 

Conclusion :

De l’eau de condensation peut apparaître temporairement sur la vitre, généralement en présence d’une humidité de l’air élevée le matin.
Cette apparition n’est en aucun cas révélatrice d’un défaut, mais elle montre à quel point l’isolation thermique du vitrage est bonne et constitue donc plutôt un critère de qualité.

Ne laisser aucune chance aux moisissures !

Les champignons sont véhiculés partout avec l’air. Ils trouvent un milieu de culture idéal sur les surfaces humides comme les tâches d’humidité sur les murs ou dans les projections d’eau qui se produisent lorsque l’on prend son bain. Sont en général concernés les plafonds et les murs extérieurs des chambres à coucher, chambres d’enfants, cuisines et surtout des salles de bains.

Ce sont en règle générale des endroits ou le réchauffement et la circulation d’air sont insuffisants, par exemple derrière les rideaux, armoires ou au niveau des embrasures de fenêtres. L’humidité de l’air se condense à ces endroits et forme ce que l’on appelle l’eau de condensation.

Si des moisissures apparaissent, cela indique clairement que l’humidité de l’air ambiant est trop élevée. Le moyen le plus efficace de lutter contre les moisissures est la dessiccation. Une ventilation énergique et un chauffage approprié constituent le meilleur traitement contre les moisissures et permettent d’obtenir un climat ambiant sain.

Voilà comment aérer et chauffer correctement

Le matin, aérer toutes les pièces de trois à cinq minutes (surtout la salle de bains et la chambre à coucher).
Dans le courant de la journée, aérer trois à quatre fois en créant un courant d’air. Ceci est surtout valable après avoir fait la cuisine ou pris un bain.
Chauffer toutes les pièces de l’appartement de manière homogène et s’assurer que l’abaissement de température de nuit ne dépasse pas 5°c. Cela permet d’éviter que l’humidité de l’air ne se condense au niveau des murs et plafonds refroidis.

Une ventilation et un chauffage appropriés vous permettront de réaliser des économies d’énergie et de créer un climat ambiant sain tout en évitant les dommages.